Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Documents pour alimenter Terramorphoses, une oeuvre participative.

Ce blog est un espace de partage d’infos créé autour du projet Terramorphoses Art / Culture/Société Retrouver ce projet et ses actualités sur son site: https://www.terramorphoses.com/

Une troisième journée "Accueil des folies et création contemporaine" aura lieu le 17 Novembre 2012 au CNDC

Publié le 4 Septembre 2012 par Balladart in Evénement Lieu dit

 

 

Samedi 17 Novembre 2012

 

 

Pour mémoire des deux précédentes:
http://www.cndc.fr/site/index.php?option=com_content&view=article&id=721&Itemid=471

http://www.cndc.fr/site/index.php?option=com_content&view=article&id=772&Itemid=506

  ...............................................................................................................................................................

 

 

Le 21 mai 2011, le CNDC organisait la première journée de pratique et de réflexion “Création contemporaine et accueil des folies”, en collaboration avec Patrice Lambert, maître de conférences associé à l’université d’Angers (et initiateur du Lieu dit à Saint Mathurin sur Loire), à partir de l’idée que les espaces de création contemporaine travaillent autour de la même matière  que les lieux de soin pour la pensée. Des questions identiques s’y posent, des mouvements équivalents s’y tentent...

Rencontre entre deux mondes créatifs, avec la projection du film Tanaka Min à La Borde, réalisé par Joséphine Guattari et François Pain en 1986 à la clinique La Borde à Cour-Cheverny, suivit d'une table ronde.

 

 

 

Min Tanaka  est un des grands noms du Butô, la "danse des ténèbres". Invité à danser à la clinique psychiatrique de La Borde par Félix Guattari, Tanaka y réalise une performance d'une rare intensité. Le spectacle se déroule à l'extérieur devant l'entrée du château un jour de printemps.  Min Tanaka danse sur une musique de Joseph Cantteloube. Une discussion animée par Félix Guattari fait suite dans la deuxième patrie du document laissant les pensionnaires livrer leurs impressions sur le spectacle.

Min Tanaka danse sur une musique de Joseph Cantteloube. Une discussion animée par Félix Guattari fait suite dans la deuxième patrie du document laissant les pensionnaires livrer leurs impressions sur le spectacle.


"La clinique de La Borde, fondée par Jean Oury en 1953, accueille ceux que l’on déclare atteints de folie. L’objet utopique de cet espace singulier pourrait être formulé ainsi : faire vivre les patients tout autant que les guérir, car la société elle-même, qui les refuse, s’avère atteinte de maladie. Il s’agit alors de s’arracher aux dimensions répressives de la psychiatrie traditionnelle, pour enfin prendre en compte la part créatrice et productive de la folie, à l’écoute du mouvement intérieur de chacun.

Dans ce cadre, François Pain, réalisateur de nombreux films liés aux expériences de psychiatrie alternative, enregistre les mots et les corps des pensionnaires, en réaction à la venue du danseur de Butô japonais Min Tanaka. Ce jour-là, il avait décidé de danser librement, pour eux, plutôt que de se produire dans une salle de spectacle. Cinéaste, patient, danseur, chacun voit sa perception reconfigurée par cette expérience partagée :
« Ensemble nous incarnons un seul corps qui n’appartient à personne, le corps de la terre »."

 

 

"Tanaka poursuit la quête du butoh au sein de Maijuku, une des compagnies de butoh les plus prestigieuses même si moins connue en Europe que Sankai Juku, Ariadone ou Dairakudakan ; restés fidèles à l’esprit subversif originel, Tanaka et ses danseurs, tout en réalisant des projets internationaux en collaboration avec d’autres artistes (Karel Appel ou Richard Serra pour les arts plastiques, Seiji Ozawa, Milford Graves, Cecil Taylor ou Derek Bailey pour la musique), retournent toujours à l’anonymat et l’expérimentation, notamment en travaillant à la Body Weather, une ferme où ils se sont installés en 1985 pour développer leur conception particulièrement novatrice de la danse dans son élaboration et sa diffusion dans le cadre du festival d’été d’Hakushu." Farm

 

 

  

 

 

Commenter cet article