Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Documents pour alimenter Terramorphoses, une oeuvre participative.

Ce blog est un espace de partage d’infos créé autour du projet Terramorphoses Art / Culture/Société Retrouver ce projet et ses actualités sur son site: https://www.terramorphoses.com/

Correspondances

Publié le 25 Juin 2012 par Balladart in Contes et Poéme et Musique, Citations

                                                                                               015-bram-van-velde-theredlist                                         Sans titre Bram Van Velde 1975

 

 

 

                   La nature est un temple où de vivants piliers

                   Laissent parfois sortir de confuses paroles;
                   L'homme y passe à travers des forêts de symboles
                   Qui l'observent avec des regards familiers.

                   Comme de longs échos qui de loin se confondent
                   Dans une ténébreuse et profonde unité,
                   Vaste comme la nuit et comme la clarté,
                   Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

                   Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
                   Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
                   Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,

                   Ayant l'expansion des choses infinies,
                   Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,
                   Qui chantent les transports de l'esprit et des sens.

                                                   Correspondances - Les Fleurs du Mal - Charles Baudelaire

 

 

......................................................................................................................................................................................................................

 

 

Nous sommes au monde peut-être

mais nous ne connaissons pas le monde.

 

Il se fraie un chemin à travers

nos doutes, nos certitudes, nos rêves

peut-être.

 

Le monde est à travers nous

Peut-être

il se fraie un chemin vers

le tout-autre.

 

Dans le négatif aussi

Brille

la trace d'un trésor morcelé

que nous cherchons inutilement au-delà du monde.

 

Regarde à travers la trame commune, brille et appelle

notre cri oublié.

 

Alain Suied

 

 

  ..................................................................................................................

 

 

                        Qui n'a pas l'amour regarde les arbres

                        Et ne voit jamais flamber leurs feuillages.

                        Ne voit pas l'oiseau, ne voit pas l'abeille

                        Ni le jour qui s'en revient des Cyclades.

                        Qui n'a pas l'amour n'entend pas les arbres

                        La musique des mousses à leurs troncs.

                        L'automne se fait maussade, les hommes

                        Disent- Ce n'est pas un temps de saison ! –

                        Ils ne savent pas - jamais ne sauront –

                        Qu'un oiseau suffit à notre hivernage.

                        L'abeille, l'oiseau, les arbres, l'azur...

                        Qui n'a pas l'amour n'en est pas si sûr

                       

                        Charles Le Quintrec

 

 

 

 

...................................................................................................................................................................................................................... 

Commenter cet article