Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Documents pour alimenter Terramorphoses, une oeuvre participative.

Ce blog est un espace de partage d’infos créé autour du projet Terramorphoses Art / Culture/Société Retrouver ce projet et ses actualités sur son site: https://www.terramorphoses.com/

"Le rêve du papillon" Jean claude Amezen

Publié le 9 Septembre 2012 par Balladart in Documents Thématiques liés Terramorphoses

 

 

juin 2011 043

 

"Cette étoffe sur laquelle naissent les rêves"

Magnifique voix et émission de Jean Claude Amezen "Sur les Epaules de Darwin"

Samedi 08 septembre

   

Sur les épaules de Darwin, se tenir sur les épaules des géants et voir plus loin, voir dans l'invisible à travers l'espace et à travers le temps. Tenter de faire surgir, de percevoir de sentir les innombrables dimensions de l'étrange splendeur des mondes intérieurs qui émergent en nous et que nous habitons, des mondes d'avant les mots, au plus près de l'émotion dont le langage nous aurait éloignés et auxquels nous ne cessons de revenir. Tenter de voir en nous au plus profond de nous , durant nos périodes de sommeil et de rêves, durant cette lente dérive dans l'obscurité de la nuit quand la conscience semble nous quitter et ressurgir brusquement par intermittente sous la forme énigmatique des hallucinations de nos rêves, quand nous nous sentons si profondément exister sans plus vraiment savoir qui nous sommes...

 

http://www.franceinter.fr/emission-sur-les-epaules-de-darwin-cette-etoffe-sur-laquelle-naissent-les-reves

 

"Nous sommes de cette étoffe sur laquelle naissent les rêves,

et notre petite vie est entourée de sommeil.

Shakespeare. La tempête."

 

"Un jour, Zhuang Zi [l’un des fondateurs du taoïsme, qui vivait dans la Chine du IVe siècle avant notre ère] s’endormit dans un jardin.

Il fit un rêve.

Il rêva qu’il était un papillon qui voletait ça et là dans le jardin, heureux et faisant ce qu’il lui plaisait.

Au bout d’un moment, fatigué de voler, le papillon se pose sur une fleur et s’endort. Il fait un rêve. Il rêve qu’il est Zhuang Zi.

Zhuang Zi soudain s’éveille.

Il sait qu’il est, qu’il existe, sans aucune erreur possible.

Mais il ne sait pas s’il est le vrai Zhuang Zi, ou s’il est le Zhuang Zi du rêve du papillon.

Zhuang Zi [Tchoang Tseu]." 

   

"Qui est le rêveur dans le rêve ?

Est-ce le Je qui marche et parle et court dans la nuit ?

Est-ce le même Je que celui de la lumière du jour ? Est-ce un autre Je ?

Est-ce que cet être nocturne en proie à des hallucinations a quoi que ce soit à me dire ?

Il se pourrait bien que oui.

Siri Hustvedt. La femme qui tremble."

 

"Parler à ton père, dans tes rêves.

Depuis de nombreuses années, maintenant, il t’a rendu visite, dans une pièce sombre, de l’autre côté de la conscience, s’asseyant à une table avec toi, pour de longues conversations tranquilles, avec calme et circonspection, te traitant toujours avec gentillesse et bonne volonté, écoutant toujours avec attention ce que tu lui dis.

Mais une fois que le rêve est terminé, et que tu t’éveilles, tu ne peux te rappeler un seul des mots que chacun d’entre vous a prononcés.  

Paul Auster. Winter Journal"

 

"Toutes les nuits, trois ou quatre fois par nuit, un rythme aussi régulier qu’une marée montante nous adresse des images que nous ne comprenons pas. 

Pascal Quignard. La barque silencieuse."

 

"Un seul rêve peut changer l’avenir du monde.

Mais qui rêvera ce rêve ?

Et qui le rendra réel ?

Ben Okri. Infinite Riches"

 

 

 

 

Commenter cet article