Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Documents pour alimenter Terramorphoses, une oeuvre participative.

Ce blog est un espace de partage d’infos créé autour du projet Terramorphoses Art / Culture/Société Retrouver ce projet et ses actualités sur son site: https://www.terramorphoses.com/

conte 1 : "La naissance de Terre"

Publié le 13 Février 2008 par lulu balladart in Doc Lulu



terre lune soleil 





Il y a de cela bien, bien longtemps, de l’esprit de Lune et de Soleil naquit une petite planète bleue nommée Terre.

Cette planète était toute mignonne et pleine de vie, de longues rivières la parcouraient faisant circuler l’eau vitale à sa surface, des arbres immenses et magnifiques chantaient aux vents, ondulants leurs grands corps noueux et leurs chevelures multicolores sous les caresses alizéennes.

Tout sur cette planète respirait la quiétude.

Terre était calme en surface comme dame Lune, mais bouillonnait intérieurement comme compère Soleil. C’est d’ailleurs pour cela certainement que terre ne croisait jamais au même moment ces deux là, lorsque l’une veillait l’autre dormait et vice et versa.

Malgré tout Terre savait qu’une forte attraction avait été à l’origine de sa venue dans ce monde, cela la rassurait et la sécurisait.

Tous les jours son père la cajolait de sa chaleureuse présence, et toutes les nuits sa mère l’abreuvait d’histoires tirées de son imagination fertile, inventant mille et une formes à sa surface.

Mais cette paix fut un jour ternie, la pauvre Lune se mit à dépérir, si bien que Soleil s’en inquiéta, il apprit que Lune s’était lassée de projeter chaque nuit, sur la surface de Terre des formes magnifiques qu’elle modelait avec talent mais qui jamais ne bougeaient, disparaissant chaque matin aux premières lueurs du jour.

Un beau matin, alors que l’ouvrage de Lune était achevé, Soleil apparut tout doucement, chauffant progressivement de ses rayons les petites formes laissées par Lune, une chose incroyable se produisit alors, ces figurines s’animèrent tout doucement se remplissant de vie, le sang des rivières se mit à couler dans leurs veines, leurs cheveux suivirent le mouvement ondulant des feuilles des arbres et adoptèrent chaque tonalité de celles ci, allant du beige au brun en passant par les roux les plus profonds.

On dit que ce furent les premières femmes, les premiers hommes et les premiers animaux qui apparurent sur Terre.

On dit aussi que l’on peut encore parfois voir briller dans les yeux de leurs descendants, de minuscules poussières d’étoiles qu’un beau jour Soleil offrit aux vivants par amour pour douce lune.                                 
                      
        lulu Balladart 2008

cf: Charles Darwin (1809-1882): "L'origine des espèces".
cf: "Aux Origines du monde" (contes du monde entier) Albin Michel 2004
cf: Ancien Testament / Genèse: "La création"
cf: Ovide: "Les méthamorphoses" I,76-102
cf: Hubert Reeves: "Poussiéres d'étoiles "



terre 
terre
terre
terre

Commenter cet article

Fabrice 22/02/2009 17:51

Je suis très délicieusement heureux d'apprendre que tu écris des contes. C'est merveilleux ! Surtout ce genre d'histoire qui nous ramène spontanément à la mémoire des prémisses des phénomènes terrestres durablement éphémères, à la mémoire du premier élan d'amour universel ...

Guylène 06/04/2008 16:08

Je me sens tellement reliée à cette histoire du monde, dont l'origine remonte à tant d'années, histoire si lointaine et si présente , naissante chaque jour, chaque seconde même.....Que faisons nous de ce paradis dont nous héritons et que nous transmettons? Encore ..........comme une promesse pour demain de sagesse et de vivant